Le blog ciné le plus complet : films ,critiques analyse, box office, casting, débat....

16 octobre 2005

Demenagement

DEMENAGEMENT

Je quitte canalblog pour blogspirit ! Au vue de nombre de coms je pense ne pas avoir reussi ce canalbog au contraire de blogspirit plus simple et plus agreable.

Venez tous !

Je vais quand même vous mettre l'affiche de mes coups de coeur en salle ! Pour plus d'info allez sur blogspirit ou skyblog !

68 Ko Un film coup de poing grandiose !

80 Ko Un film sublime venant d'un grand auteur.

80 Ko Un polar majestueux servi par une distribution parfaite

78 Ko De l'entertaiment de grande qualité. Un film spectaculaire et passionant !

79 Ko Un scénrio lumineux porté par des cateurs extraordinaires pour un grand film à ne pas manquer

78 Ko Ozon signe un film très beau, une refelxion sur la vie et la mort passionante

78 Ko   Un polar grandiose porté par un casting parfait de Nathalie Baye à Roshdy Zem sans oublier Jalil Lespert une nouvelle fois parfait !

74 Ko Après Old boy Park Chan Wook reussit un nouveau chef d'oeuvre ! Un bijou d'une poésie et d'un esthetique remarquable

79 Ko UN grand film. Porté par un exellent casting ce film est grandiose mais n'est pas le chef d'oeuvre annoncé

71 Ko Un film intense intelligent avec un scénario exellent et un final cyique à souhait

57 Ko Un film choc fort poignant bref un drame intelligent et porté par un casting parfait ! A voir en VO !

79 Ko Génial ! Un pur film on retrouve la patte Blier ! Un casting haut de gamme pour un Blier de retour au plus haut niveau !

74 Ko Grand film des frères Dardenne. Acteurs exeptionnels

80 Ko Un film d'horreur angoissant et gore ! Du pur bonheur !

70 Ko Le meilleur film d'animation de l'année ! Du pur Burton à voir en VO !

73 Ko Un film touchant qui nous met sur un petit nuage !

Posté par cinefan à 22:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Le dernier article

Voila je quitte donc Canalblog.

Pourquoi ? Parce que je n'ai pas reussi à faire ce que je voualis esthétiquement et que vu le nombre de coms peu de monde s'y sont arretés. Donc je pars sur blogspirit où je m'y sens plus à l'aise. Sans oublier bien sur skyblog !

Donc voila ce blog ouvert en juillet dernier j'en ai vu des films depuis. Voilà une liste non exhaustive des films que j'ai présenté sur ce blog. Les meilleurs sont là !

swades3  Swades un Bollywood touchant et intelligent !

75 Ko Burton reussit son pari de faire du blockbuster de qualité ! Le succès de l'été !

93 Ko Un polar anglais tarantinien. Scorcese version british ça donne ce Layer cake sorti dans 15 salles et porté par le futur James Bond ! Si vous avez l'occasion ne le manquez pas !

77 Ko Imaginez un Scary movie à la sauce british porté par des glandeurs losers birtish de 30 ans ! Et bien ça s'appelle Shaun of the dead !

74 Ko Le film français de l'été ! Inteliigent drole ce film sonne vrai. UN film generationnel qui n'a malheursement pas trouvé son public

78 Ko UN premier film intelligent exellent Audiardien punchy exellent un petit bijou qui n'a même pas depassé les 50 000 entrées ! Et pourtant il est l'un des meilleurs films franaçis de l'année !

65 Ko Du grand Jarmush porté par un Bill Murray au sommet de sa forme. Un road movie melancolique touchant et reussi

80 Ko Un film de trentenaires drole très drole et porté par un casting parfait. La comédie de larentrée qui elle aussi n'a malheuresment pas marché

80 Ko Un choc ! Un film for prenant scénrsitiquement inoublialble et ponctué de grands moments de cinéma !

78 Ko Poevoorde tient là un role calibré pour lui et il tient à merveile sa composition en etant encore plus exellent qu'on pouvait l'espèrer. Mais Isabelle Carré lui tieint tête et on decouvre un film qui en plus de ses acteurs bénficient d'un scenario remaquable

70 Ko Le buddy movie des années 80 retrouvé et en mieux ! Drole prenant, funky punchy un film exellent drole et original

79 Ko Un film touchant drole et super prenant. Un unviers dont on ne veut pas sortir et un film immanquable !

Posté par cinefan à 22:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

The president's last bang

74 Ko

Last kiss Last bang

The president's last bang " Gu tte gu sa ram dul"


Politique, thriller de Im-Sang Soo (Cor)

avec Suk-Kyu Han, Baik Yoonshik, Song Jaeho, Kim Yoonah...

48 Ko

A Seoul en 1978 le président totalitaire coreen reçoit pour une soirée des proches collaborateurs dont le directeur de la CIA coreene. Alors qu'une starlette distrait ces hommes le directeur de la CIA paufine le plan d'assassinat du president

++ Ce film a connu une vraie polémique en Corée car il s'inspire d'un fait historique récent qui est l'assassinat du président Park Chung-hee
Le fils du defunt president a demandé l'interdiction de ce film. Il n'aura pas eu gain de cause mais il obitint la supression de scénes d'archives
Ce film a connu un succès incroyable en Corée du Sud.

48 Ko


**** Les films sur les presidents on a connu beaucoup. Mais seulement sur les president etasuniens. Alors découvrir un film sur le meurtre d'un president dictateur est interressant. Car c'est le tournant de l'histoire moderne coreene qui est présenté dans ce film. Bien sur beaucoup d'entre vous n'y connaissent rien et se foutent totalement de l'histoire coréene. Et cest bien dommage car ce film parlerait de JFK sur qu'il serait sorti dans 200 fois plus de salles ! Mais bon c'est comme ça. Cela dit il ne vaut pas voir ce film comme une leçon d'histoire loin de là. Car si cela part d'un fait reel, on nous précise très vite que les personnages sont une libre adaptation. Des personnages qui se montrent tout de suite passionant. Du type au chewing-gum au directeur Kim president de la KCIA (Cia coreene) et bien sur le president. Il faut l'avouer n'ayant aucune connaissance de l'histoire coréene j'ai vite était un peu largué. On met beaucoup de temps à savoir qui est qui qui veut quoi et on est un peu perdu entre les personnages. Mais l'histoire est très bien construite (l'avant et l'après meurtre) et on finit par bien comprendre ce qui se passe notament grace à une realisation exellente et des plans remarquablement trouvés. On a des moments drole d'autres tragiques et certains un peu compliqués. Globalement Im Sang Soo un des grands realisateurs coreens nous offre une oeuvre remarquable mais qui ne peut pas nous toucher comme cela a pu le faire aux coreens.

Le casting: Suk-Kyu Han
L'homme au chewing-gum de ce film est une star en Corée. Acteur au grand charisme ces films ne nous sont que très rarement parvenu. En France on a pu voir La 6ème victime un thriller d'une rare violence. En tout cas je l'ai trouvé impressionant et j'espère le revoir bientot.

Baik Yoonshik
Lui aussi nous a offert une grosse performance. Et j'ai trouvé aucune info interressante sur lui !

Im-Sang Soo 
Un des grands realisateurs coreens ! Avec Kim Ki Duk ou Park Chan Wook il fait partie du renouveau coreen pour le plus grand plasir des cinéphiles. Fils de critique il realise son premier film en 1998 avec Gilr night's out. En 2000 avec Tears il confirme un cinéma brut sexuel et violent. Il ya quelques mois sortaient en France Une femme coreene qui connut un beau succès pour un film là aussi assez erotique. Aujourd'hui il est considéré comme un grand realisateur et je confirme ce statut. Vive le cinéma coréen !

La réplique du film: Quand on meurt, on n'est plus qu'un amat de chair puant

Box-office

L'avis des bloggers:

Bande annonce

Posté par cinefan à 00:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 octobre 2005

Les sortie de la semaine du 12 octobre

Comme toutes les semaines le point sur les films à voir selon mon humble opinion et le buzz qui entoure les films.

A voir

The DescentFilm de la semaine The descent de Neil Marshall avec Shauna MacDonald
Présenté comme un film d'epouvante comme on en a rarement vu d'aussi terrifiant ce petit film brittanique pourrait bien être une bombe choc !

Don't come knockingDon't come knocking de Wim Werders avec Sam Shepard
Le retour du talentueux realisateur allemand dans un film qui serait digne de Paris Texas ! Alors qu'est ce qu'on attend ?

Je ne suis pas là pour être aiméJe ne suis pas là pour être aimé de Stéphane Brizé avec Patrick Chesnais
Un film sur un cinquantenaire qui retrouve gout à la vie par le tango et la ravissante Anne Consingy ! Un film qui s'annonce touchant, drole et emouvant ! Le tout porté par le talentueux Patrick Chesnais

Pourquoi pas

Wallace et Gromit de Nick Park et Steve Box
Porté par un exellent buzz il semblerait bien que une semaine avant Les noces funèbres ce film s'impose. Cela dit je crains que le coté enfantin me soule donc je pense ne pas y aller sauf imprévu. Cela dit il doit $etre de très bonne qualité.

La Maison de NinaLa maison de Nina de Richard Dembo avec Agnès Jaoui
Le denier film du realisateur de La diagonale du fou mort pendant le montage. Malgré mon aodration pour Angès Jaoui je crains que ce film soit un peu trop convenu. Mais il peut etre très beau donc je vous le conseille quand même !

Saint-Jacques... La MecqueSaint-Jacques- La Mecque de Coline Serau avec Muriel Robin, Jean-Pierre Daroussin et Pascal Legitimus
Le casting de la semaine ! COline Serau nous donne souvent de très bons films et le casting est alléchant avec notamnet Nicolas Cazalé un des meilleurs jeunes acteurs français. Mais vue qu'aucune projection n'a eu le film n'a aucune critique donc impossible de se prononcer !

A éviter

Goal ! Naissance d'un prodige de Danny Cannon avec Kuno Bekker
Si le film n'a pas l'air d'être un navet je le boycotte pour son princpie de film marketting. En gros attendez vous à une pub pour la FIFA et Adidas pendant 2h ! Et pour ceux qui est de l'argument Zidane il n'apparait que 30 secondes montre en main ! Et au vue du passif du realisateur (Souviens toi l'été dernier et Judge dread) on peut pas dir que ce soit par talent ou passion qu'il soit là ! Alors sus aux pubs grand ecran !

Belgique
Peu de sorties dont que je connais et don cpeut en parler !
Sous haute pression Le nouveau film de Wes Craven semble très prometteur et j'ai rare d'avoir votre avis pour savoir si il est aussi bon que je le pressens
Les aventures de Shark Boy et Lava girl. Spy kids en pire ! Tout est dit !
Orgueil et prejugés Un film anglais avec Keira Knghtley dont je n'ai aucune oipinion pour le moment.

EDITO

Focus sur les sorties
Encore beaucoup de sortie très varié cette semaine. Et des films pret à cartonner ! Avec Goal on a le film marketting Wallace et Gromit le film grand public de qualité et avec Don't come knoking le film d'auteur qui a son public, Saint Jacques La Mecque s'occupera des amateurs de comédie grand public efficace, La maison de Nina le drame touchant, The descent le film d'horreur qui fout les petoches et enfin Je ne suis pas là pour être aimé le petit film de grande qualité qui faute de star et de sujet racoleur va se planter au box-office malgré sa grande qualité. En tout cas quelque soit vos gouts vous avez de quoi aller au ciné !

Si Wallace et Grmoit devrait cartonner le très prometteur Je ne suis pas là pour être aimé va peiner pour tourver son public                                                                                                                      Je ne suis pas là pour être aimé


Box-office: Enfin ! Depuis Les poupées russes un film français caracole en tete du box-office avec Il ne faut jurer de rien. Dujardin + Jugnot ça marche. Par ailleurs grace aux beaux scores des Ames grises et de Gabrielle le cinéma français a obtenu 48% de part de marché la semaine dernière ! A noter les beaux succès de Keane (que j'espère voir dans un mois quand il sortira par chez moi) et de mon coup de coeur Moi toi et tous les autres cartonnent.

Les Ames grises Les âmes grises s'offrent la 3ème place du top hebdo et permet ainsi au cinéma français de prendre 8% de part de marché cette semaine boosté par le succès de Il ne faut jurer de rien

L'actu ciné Actu ciné tres faible ! Pas de festivals ni de projet allechant... C'est le coré people qui prend le dessus. Demi Moore et Ashton Kutcher mairé Brad Pitt et Jennifer Aniston divorcée et Tom Cruise bientot papa. Voilà on s'en branle mais y'à que ça ! Notons quand même un alléchant projet qu'est 88 minutes où Al Pacino reçoit un coup de télélhone lui annonçant qu'il ne lui reste que 88 minutes à vivre... Pacino + bon scénario ça promet !

- Tom Cruise et Katie Holmes en Italie mi-mai. Ils ont vraiment l'air amoureux... - Le couple le plus people du moment attend un efant. Et vue la pauvreté de l'actu ciné cette semaine ça fait la une. Mais est ce vraiment à ranger dans l'actu ciné.... ?

A vos claviers pour donner vos impressions sur les films du moment !

L'avis des bloggers:

Film conseillé

Film deconseillé

Posté par cinefan à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2005

Moi, toi et tous les autres

79 Ko

-Qui a aimé ce film ?
- Y'à moi, toi et tous les autres !


Moi, toi et tous les autres "Me, you and everyone we know"

Comédie dramatique de et avec Miranda July (US)

avec John Hawkes, Brad William Henke, Brandon Ratcliff, Miles Thompson, Najjara Towsend, Ellen Geir...

46 Ko

Dans une banlieue etasunienne sans histoire. Une artsite déjantée, un vendeur de chaussure tout juste divorcé et ses 2 enfants, la voisine de 8 ans maniaque, 2 ados decouvrant la sexualité et une responsable d'une galerie d'art se cotoie. Ils vont se rencontrer et retrouver dans une chronique de la vie moderne.

++ Ce film a été courroné de la Caméra d'or et du prix de la semaine de la critique au dernier festival de Cannes.
A Sundance il a été recompensé du prestitigeux International Filmmaker's Award.

46 Ko

***** Plusieurs mois déja que ce film beneficiait d'un buzz exellent. Que ce soit à Sundance ou à Cannes le monde entier en soulignait sa magnificience. Un premier film d'une artiste punk modern art et pop dans le sens noble du terme valiat à coup sur le deplacement. Si au début le film se ressent comme sans originalité avec une galerie de personnages dans une banlieue lambda US très vite on s'attache à tous ses personnages. Car cette chronique est magnifiquement ecrite. Les personnages sont tous très attachants dans leur défaut et leur qualité. Et les performances d'acteur n'y sont pas etrangers. Mention spéciale à John Hawkes qui m'a beaucoup fait pensé à Sean Penn et au petit Brandon Ractliff qui malgré ses 6 ans m'a veritablement bluffé. Surement un des plus grands roles d'enfant jamais vu dans un film ! Si le film est comparé à du Sofia Coppola c'est bien mérité car on retrouev un petit d'air de Virgin suicides mixé avec du Garden State et un brin de Woody Allen. Melangez le tout et vous obtenez un film au met particulièrement exquis qui se deguste comme du confit de canard au foie gras. Un film avec de très droles situations comiques mais aussi des moments très touchants (la rencontre sur le banc à la fin notament). De drame en moment de joie, ces personages vont vire des moments qui loin d'être extraordinaire nous font rire, nous emeuve bref nous touchent. Doté d'un scénario remarquable, accompagné d'une musique très agreable, touchant et porté par une poignée d'acteur incconus tous parfait ce film est un petit bijou immanquable !

Le casting John Hawkes:
Avec son physique de Sean Penn pas facile de s'imposer au ciné ! C'est pour ça qu'on l'a surtout vu dans des séries comme Urgences ou Buffy contre les vampires dans des roles aussi memorables que celui du concierge de l'episode 19 de la saison 2 ! Au cinéma il n'aura eu qu'un seul role marquant. C'était dans l'exellent Identity. Sinon il a enfin eu des roles recurents à la télé. Dans la série produite par Spielberg Disparition et actuellement dans la série Deadwood. En tout cas il est exellent dans ce film et je lui souahite une belle carrière.

Brandon Ractliff et Miles Thompson:
Les 2 enfants de ce film (ado pour Miles Thompson) n'ont bien evidemment aucun passif exepté pour Bradon Ractllif qui a joué dans la série Rock me baby qui n'a marqué personne. En tout cas je les ai trouvé exellent surtout le petit Brandon qui m'a vraiment marqué et touché comme rarement.

Miranda July:
Venant du mileu videaste underground de Portland elle crée une sociéteé de dsitribution pour mes videastes experimantaux. Puis elle vient très vite à la realisation de court remarqués dans de nombreux festivals interantionaux. Elle joue dans Jesus 's son un tout petit role puis ecrit le sulfureux Le centre du monde de Wayne Wang. Avec cette première realisation elle s'impose comme une des revelations de cette année et on a pas fini d'entendre parler d'elle !

Box-office: Avec 85 000 entrées en 2 semaines le film marche fort

L'avis des bloggers:

Vidéos

Posté par cinefan à 23:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


06 octobre 2005

Caché

73 Ko

Beh t'étais où ?
- Je m'est steack caché !

Caché

Thriller de Michael Hanecke (Fra)

49 Ko

avec Daniel Auteuil, Juliette Binoche, Lester Makedonsky, Maurice Benichou, Walid Afkir, Daniel Duval, Nathalie Richard, Annie Girardot, Denis Polyadès, Aïssa Maïga, Bernard Le Coq...

Animateur d'une emission littéraire, un bourgeois retrouve dans sa boite aux lettres une cassette qui a filmé sa maison des heures durant. Puis il reçoit des lettres avec des dessins qui le rappelle à son passé... Son quotidien s'en verra boulversé !

++ Ce film a reçu le prix de la mise en scéne au dernier festival de Cannes. Il a également reçu le rpix de la critique internationale et le prix oeucémique (qui doit péter mais perso je sais pas ce qu'il represente....)
Parmi les invités de l'emission literraire figure... Mazarine Pingeot la fille de François Mitterand.

50 Ko

**** Hanecke l'a dit il deteste les films qui font l'unanimité. Et celui là ne la fera pas c'est sur. Car c'est un vrai film d'auteur que nous sert le plus célébre des autrichiens. C'est vrai que le point de départ du film avec ces envois de cassette nous promet du suspens des rebondissement et tout ça. Mias dès le début le ton est donné ce film sort du conformisme des thrillers dont Hollywood nous rebache tout le temps. A l'aide de long plans fixes Hanacke impose une touche très presonnel parfois même longuette mais très interressante. Une realisation fixe et pertinente qui n'a pas volé son prix cannois. Coté casting Daniel Auteuil est exellent et signe là une de ses meilleures compositions. Juliette Binoche ne démérite pas mais c'est surtout Maurice Benichou qui tient le haut du pavé. Petit regret quand au fait qu'on ne voit que si peu les nombreux comédiens de secnds roles tel Denis Polyadès ou Aïssa Maïga ou bien encore Bernard Le Coq. Quand au jeune Lester Makedonsky il est parfait et on peut aussi noter la belle composition de Walid Afkir. Car il est vrai que rien que par son casting le film en impose. Scénarisitiquement pas de recette pré fabriqués c'est realiste et cru. Si on connait quelques bons moments d'angoisse le film tient la barraque malgré sa fin. Pour me faire une idée sur la fin j'ai du surfé un peu sur les forums. Soyez attentifs ! Bref un film à mille lieux des thrillers conventionels doté d'une ambiance jouissive et d'un casting parfait.

Le casting: Daniel Auteuil

L'avantage avec les jeunes ou les mauvais acteurs c'est que leur presentation est vite fait. Et quand je présente un grand et talentueux acteur avec une si belle carrière si d'un coté je suis heureux de me pencher sur son cas mon coté paresseux en prend pour son grade. C'est par le theatre que ce fils de chanteurs débute. Au cinéma c'est sous la caméra de Gérard Pirès qu'il débute avec L'agression et Attention les yeux. Il se fait pour la première fois dans L'amour violée de Yannick Bellon. Mais c'est au début des années 80 qu'il connaitra le succès public avec une succession de comédie populaires tel Clara et les chics types ou Les sous douès. Après des années de comédie c'est Claude Berri qui lui donna le statut de grand comédien avec Jean de Florette. Il remporte son premier César et sa carrière prend un nouvel envol. Dès lors les realisateur se l'arrachent de Claude Sautet pour Quelques jours avec moi ou Coline Serrau pour le très bon Romuald et Juliette. Patrice Chérau, Techiné, re Sautet, Balasko (cherchez l'intrus), Agnès Varda ou Régis Warnier les grands cineastes se l'arrachent. 1996 alors qu'il est au top sa carrière prend un nouveau tournant avec un prix d'interpretation et un César pour le sublime Le huitième jour. Avec Lucie Aubrac, Les voleurs ou encore le succès du Bossu de De Broca le succès et les reconnaissances continuent de pleuvoir. Nouveau César pour La fille sur le pont et interpreatation magistrale dans Mauvaise passe de Michel Blanc lui permette de finir le 20ème siècle en beauté. De Sade de Benoit Jacquot à François Pignon de Francis Veber il confirme sa diversité entre film d'auteur pointu à comédie grand public. Ces dernièrs mois on a pu le voir dans le grand polar 36 quai des orfèvres une nouvelle participation chez Claude Berri et dans un autre film remarqué à Cannes Peindre ou faire l'amour. On retrouvera l'Auteuil des comédies dans L'entente cordiale avec Christian Clavier et La doublure de Francis Veber. Toujours au top dans tout les registres Daniel Auteuil est un acteur qui compte notre Robert De Niro à nous ! En tout cas esperons que sa belle acrrière continue comme ça !

Juliette Binoche

Après avoir grandi dans le Loir-et-Cher elle monte sur Paris à 17 ans pour ses passions la peinture et le cinéma. Après avoir joué au theatre elle débute au ciné dans Liberty belle de Pascal Kané. Après des petits roles chez Godard ou Jacques Douillon c'est avec Rendez-vous de Téchiné qu'elle s'impose comme une des actrices les plus talentueuses de sa génération. Si elle tourne beaucoup avec de grands realisateurs elle ne tourne pas dans des films marquants. Notons que c'est en 1987 qu'elle tenta sa première expérience à l'etranger dans L'insoupsonable insouicance de l'être de Phillip Kaufmann. C'est avec Le hussard sur le toit qu'elle connait un grand succès populaire. Puis à Hollywood elle joue dans Le patient anglais et gagne un très meditaique Oscar du meilleure second role. Puis elle retourne avec Patrice Leconte dans La veuve Saint-Pierre decouvre Hanecke avec Code inconnu et tourne avec Johnny Depp dans Le chocolat. Avec Decalage horaire elle tente la comédie populaire mais le film fut très moyen. Si perso sa carrière ne m'emballe pas ses projets sont bien alléchants avec le prochain Ferrara, les prochain Jolivet et Minghella, et le prmeire film du scénariste de Klapish. Si perso je l'aime pas trop elle a moins le mérite de mener avec brio une carrière française et hollywoodienne.

Michael Hanecke


L'autrichien le plus connu du cinéma mondial met en scéne de nombreuses pièces dans les années 70-80. C'est en 1989 et avec un tout petit budget qu'il realise son premier film Le septième continent. Avec des films dérangeants et intransigeant il se fait remarqué. Avec Funny games il crée un tollé sur la Croisette. Une onde de choc pour ce film qui l'impose dans le cinéma mondial. Il tourne pour la première fois en France avec Code inconnu avec Juliette Binoche. Avec La pianiste il signe son film qui a connu le plus grand succès de sa carrière. Le film fut d'ailleurs courroné par les prix d'interpretation de Benoit Magimel et Isabelle Huppert et le prix du Jury. Toujours intransigeant auteur de film fort et derangeant Hanecke est un realisateur qui compte en Europe !

Box-office

L'avis des bloggers

Bande annonce

Posté par cinefan à 21:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 octobre 2005

Les sortie de la semaine du 5 octobre

Comme toutes les semaines le point sur les films à voir selon mon humble opinion et le buzz qui entoure les films.

A voir

CachéFilm de la semaine Caché de Michael Haneke avec Daniel Auteuil
Une BA terrifiante un beau succès à Cannes, un casting alléchant il n'en faut pas plus pour que ce film soit un immanquable de cette semaine

PTU (Police tactical unit)P.T.U de Jonnie To
Un des maitres du cinéma d'action ong kongais nous sort son nouvel opus à l'exellent buzz. Peu de salles donc immanquable pour ceux qui auront la chance de pouvoir le voir

The President's last bangThe president last bang de Im Sang-Soo avec Suk-Kyu Han
Un des pplus grands succès au box-office coreen et vu le niveau de ce cinéma ça prouve sa qualité. Un drame-polar politique qui semble digne des grands films noir US. Surment un des bons tickets du moment...

Pourquoi pas

Les frères Grimm de Terry Gilliam avec Matt Damon
Le retour (enfin) de Terry Gilliam. Beau casting mais bien que l'histoire ne semble pas très allechante ce film doit se voir... en VO bien sur ! (Perso c'est Vo ou rien)

Vive la vieVive la vie de Yves Fajberg avec Didier Bourdon et Alexandra Lamy
Un film qui confirme la tendance des comédies franaçaises du moment. Bien que l'originalité ne sera surement pas son fort ce film peut etre drole et touchant... ou pas !

A eviter
La main au collier de Gart David Godberg avec John Cusack
Malgré John Cusak ce film semble être denué d'intéret... Encore une comédie romantique déja viou chiante et conformiste

Quatre frèresQuatres frères de John Sigleton avec Mark Whalberg
Encore un film d'action dénué d'ame et qui pour tous ceux qui iront le voir diront ah oui c'est pourri. Alors evitez de perdre votre temps et allez voir mieux c'est pas dur à trouver !

Belgique

Beaucoup de sorties (bonne ou moins bonne)
Ma sorcière bien aimée Ami belge voyez le taulé des critiques catastrophique des bloggers (j'aivais jamais vu autant de hué sur un film) et evitez à tout prix cette merde !
The brothers Grimm, Vive la vie et Quatres frères voir ci dessus
Collision Chef do'euvre voila le meilleur film US de l'année immanquable !
Kiss kiss bang bang Hilarant drole creatif et bourré d'action le 3ème meileur film US de l'année !
Gabrielle Film d'auteur avec un grand O à vous de juger !

Focus sur les sorties: Le ciné asiatique arrive en force ! Avec 2 bombes programmés on devrait passer de bons moments dans les salles ! Sinon le retour de Gillian s'annonce moins exitant que prévu. Pas de Vo par chez moi donc j'rais plutot voir les 2 films asiatiques. En attendant Harry Potter ou Le monde de Narmia on peut constater que le ciné fantastique revient en force !

50 Ko A défaut de beaucoup de salles les films asiaitques sont très prometteurs cette semaine ! Ici avec The president last bang un des plus grands succès de l'histoire en Corée !

Box-office: Comme toujours c'est pas folichon dans les salles... Malgré de bonnes sorties les entrées sont toujours morose même si un mieux semble s'être installée cette semaine. Semaine marqué par le retour d'un film français en tête du box-office avec Il ne faut jurer de rien ! Voilà qui me fait plaisir. Sinon coté US petite pensée pour Jodie Foster qui cartonne avec le très prometteur Fight plan.

Il ne faut jurer de rien ! Depuis Les poupées russes on avait plus vu de film français en tête du box-office. Le casting bankable Jugnot + Dujardin a fonctionné mais sans toucher des sommets...

L'actu ciné: Comme d'habitude le cinéma français est pilé par les studios US qui devraient faire un remake de 36 quai des orfèvres... Sinon l'adaptation de Dallas fait rand bruit à Hollywood. Et au vue des bruits de casting (Jessica Simpsons notament) le film promet d'être une belle merde.
Sinon coté prometteur Christian Bale retrouvera Christopher Nolan non pas pour la suite de Batman begins mais pour un film sur des magiciens. Vu le realisateur on peut déja dire que le film promet !
A noter que sauf changement de derniere minute Vincent Cassel jouera bien Mesrine !
Enfin les NRj ciné awards ont donné leur verdict avec le grand succès de Brice de Nice qui remporte le film qui fait rire, le look, la musique et la réplique que je vous eviterez...

Si faire voter le public est une bonne chose sur que le palmares des NRj ciné awards et le trophée de Jean Dujardin comme meilleur look ne fera pas date dans l'histoire du 7ème art

Posté par cinefan à 14:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 octobre 2005

Kiss kiss bang bang

70 Ko

Very very good good

Kiss kiss bang bang

Comédie policière de Shane Black (US)

avec Robert Downey Jr, Val Kilmer, Michelle Monaghan, Corbin Benser, Deanna Dozier, Dash Mihok...

50 Ko

Un petit voleur se retrouve par hasard à Los Angeles dans une fête d'un nabab hollywoodien. Suite à un concours de circonstances il a obtenu le rôle d'un detective et il doit faire partenaire avec un vrai detecvie gay lancé sur une affaire... Et s'en suit une série de péripéties toutes plus déjantés les unes que les autres.

++ Ce film est produit par Joel Silver qui a déja produit un certain Matrix.
Ce fut Johnny Kncokville qui fut pressenti pour el rôle de Val Kilmer (ouf !)
Ce film a été présenté à Cannes et à Deauville cette année.

48 Ko

***** Un film avec du suspens, du grand suspens, de l'humour, très drole, de l'action, des morts et en plus de l'originalité ! Impossible me direz vous... Et bien allez voir Kiss kiss bang bang et vous verrez que oui c'est possible. Dès le début le ton est donné. Un générique funky et stylisé le montre ce film va être grand. Puis on arrive avec un style narrisitique qui lance ce film. Car la narration qui prend plaisir à jouer avec le spectateur permet au film de prendre un rythme, un ton jouissif (c'est le premier film où le personnage principal dis qu'une scéne est pourrie !) Puis l'intrigue se lance et c'est parti pur un film où l'on retrouve la patte Shane Black. Car on a l'impression de se retrouver face à un buddy movie du début des années 90 à milles lieux des Ben Stiller ou autres Bruckeimer productions. Le buddy movie a retrouvé ses lettres de noblesse. C'est d'ailleurs tou un cinéma qu'on ne voit plus qu'on retrouve dans ce film. Le cinéma des Amres fatales ou action humour et petit truc en plus qui fait le charme est retrouvé dans ce film qui n'est pas de son epoque et c'est un copliment. La présentation du cynisme d'Hollywood est d'autant plus jouissif quand on connait le parcours de Shane Black. Intrigue multiple, personnages pitoresques et exellents le film est un vrai moment de plaisir. Bourré de scénes qui deviendront cultes et de repliques hilarantes ( C'est notre cadavre ? - Non c'est celui du client précédent ! )Comme dans les bons vieux polars ça castagne dur les soufrires s'en prennent plein la gueule, les revelations pleuvent et les acteurs sont parfaits (retour en grace de Robert Downey Jr et revelation de Michelle Monaghan) Realisation stylisé acteurs parfaits action humour suspens et originalité voilà tout simplement un des meilleurs films de l'année !

Le casting: Robert Downey Jr 
Fils de realisateur (ça aide) cet americain débute au ciné au debut des années 80. Des débuts remarqués avec des films comme Baby it's you ou Une creature de rêve mais c'est avec la célébre emisson Saturday night live qu'il accède à la celébrité. Après son role de toxico très remarqué dans Il neige à Bervely Hills il sombre à son tour dans la drogue et connait un passage à vide par la suite. Mais il revient vers le mileu des années 90 avec des roles remarqués comme celui de Chaplin dans le bio du même titre et le cultissime Short cuts de Robert Altman. Relancé on le retrouve dans l'exellent Tueurs nés et Week-end en famille de Jodie Foster. Mais malgré tout il ne retrouve pas de role fort comme il a pu en connaitre. Devenu acteur incontournable d'Altman il joue aussi un bon role dans US Marshalls. Finalement il doit son retour à l'exellent série Ally Mc Beal qui le remet sur les chemins des plateaux. Psy dans le Gothika de Kassovitz il a un agenda bien rempli avec le prochain Fincher ( vite vite !) joué Edgar Poe sosu la caméra de Stallone les prochains Curtis Hanson et Georges Clooney et surtout le très prometteur A Scanner Darkly. Bref il semble bien parti pour rattraper le temps perdu !

Val Kilmer:
Lui c'est du theatre qu'il vient. Remarqué en jouant du Shakspeare il débute au ciné dans un comdie dejanté Top secret ! puis il devient rival de Tom Cruise dans Top gun avant de jouer dans le celebre film fantastique Willow. En quelques films il devient une valeur sure du cinéma US et enchaine Kill me again et joue Morrison dans le film de Stone Les Doors. Après ce debut de carrière parfait il perd un peu en qualité avec Coeur de tonnerre et Tombstone mais revient bien avec True romance. Il se lance dans le blockbuster avec Batman forever du quel il garde un très mauvais souvenir. Mais avec Heat il retrouve un role digne de son talent. Puis vient la chute. Avec des films comme Le saint ou L'ombre et la proie on parle plus de lui pour ses excès d'humeur que pour son talent mis à mal par ces navets. Depuis il enchaine des films sans interet comme Profession profiler recemment. Cependant ces 10 dernières années il s'est quand même fait remarqué dans Alexandre et Salton sea de D J Carruso. Esperons qu'ave Kiss kiss bang bang il pourra relancer sa carrière qui le serait sureent si il n'avait pas refusé un role dans Collateral...

Shane Black
Peu de monde aurait prédit un retour aussi reussi ! Car Shane Black si c'est son premier film est loin d'être un inconnu à Hollywood. L'arme fatale c'est lui ! Createur et scénrasite il a aussi ecrit des hits comme Last action hero ou Le denrier samaritain. Mais son dernier scénri Au revoir à jamais avec Samuel L Jackson et Genne Davis pourtant bon prend un bide et il était aussi producteur. Depuis plus de nouvelles jusqu'à ce retour en grace... Et on en redemande !

La réplique du film: Vous vous demandez surement comment je me suis retrouvé à cette fête ? Ou sinon vous vous en foutez et vous vous demandez comment marche les decalcomanies... Et bien je ne vois pas d'autres narrateurs ici donc vous allez écouter mon histoire !

Box-office: Avec 250 000 entrées en 2 semaines le film marche bien.

L'avis des bloggers:

Videos

Posté par cinefan à 21:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 octobre 2005

Entre ses mains

78 Ko

Je vais et je viens.... Entre ses mains...

Entre ses mains

Thriller d'Anne Fontaine (Fra)

avec Isabelle Carré, Benoit Poelvoorde, Jonathan Zaccaï, Valérie Donzelli

48 Ko
Dans la région lilloise une employée d'assurance mariée et mère de famille heureuse reçoit la visite d'un veterinaire pour un dégat des eaux. Très vite le veterinaire s'immisse dans la vie cde cette femme et un complicité se noue. Mais le trouble se pose sur ce mystérieux personnages. D'autant qu'un tueur en série rode dans la region...

++ Ce film est inspiré du roman "Les kangourous" de Dominique Barbéris.
Benoit Poelvoorde et Anne Fontaine se sont rencontrés en 1993 après la projection de C'est arrivé près de chez vous. Depuis la réalisatrice tentait en vain d'embaucher le comédien dans un de ces films jusqu'à maintenant sans succès.

50 Ko

***** Pour mon retour en salle je pouvais difficilement tomber mieux. Ce film est une merveille. A la base j'y suis allé pour les comédiens Benoit Poelvoorde en tête qui est un des types qui me fait le plus rire au monde. Je ne pouvais manquer son premier role dramatique sous aucun pretexte. Et puis Isabelle Carré toujours exellente et qui le confirme une fois de plus passant même au stade supérieur avec une prestation magistral. Car il fallait vraiment faire fort pour tenir tête à Benoit Poelvoorde car celui qui savait à merveille alliait humour et pathetique (ses personnages pas son jeu) a en un film reussi avec brio de passer du trouble au touchant et à l'effrayant. Il faut dire que les personnages brossés par Anne Fontaine sont très bien travaillé. Dur de tenir pour les seconds roles et si Jonathan Zaccaï est un peu effacé en revanche Valérie Donzelli l'amie d'Isabelle Carré est fraiche et constitue la révélation du film si ce n'est bien sur l'incroyable prestation de Poelvoorde encore plus fort que je ne l'imaginais. Si les comédiens m'attiraient je suis sorti avec d'autres satisfactions dont celle toute conne d'avoir vu un film proche de la perfection. Seul point negatif les longueurs mais ces longueurs au final servent le récit pour le rendre plus intimiste et acroitre ainsi sa force. Car le récit est magnifique. Suspens tension petite pointe d'humour si le film est comparé à un film hitchcokien ce n'est pas volé un Hitchcok intimiste le definirait bien. Avec des acteurs et des personnages comme on avait rarement vu des aussi bons en France Entre ses mains se révéle un petit bijou et permet à Poelvoorde n'en deplaise à ses detracteurs de montrer que oui il est un grand !

Le casting: Benoit Poelvoorde
Attention je ne serais pas objectif sur un de mes comediens préférés. Si le monde entier l'a decouvert avec C'est arrivé près de chez vous realisé avec ses compères Rémy Belvaux et André Bonzel il n'avait rien manqué car ce film marque ses débuts hormis un court réalisé avec la même equipe. Le succès et le statut de culte ne le lachera pas. On peut difficilement mieux débuter sa carrière. Sa carrière qui se continuera au theatre et à Canal + avec Mr Manatane lui aussi culte. Mais le cinéma ne le lache pas et Phillipe Harel lui confie un des roles principaux de sa comédie chorale Les randonneurs qui connait un franc succès mérité. Le voila imposé dans le cinéma français ! Mais il n'en oublie pas pour autant sa terre natale en tournant dans Les convoyeurs attendent de son compatriote Benoit Mariage. Là aussi le public suit. Avec Le vélo de Gishlain Lambert il confirme sa puissance d'attraction sur une affiche. Désormais incontournabe il tient la tête de la troupe de l'exellent Les portes de la gloire avant de se lancer dans la superproduction Le boulet qyui le consacre comme le Pierre Richard belge. Après un petit rôle dans Rires et chatiments (son plus mauvais film ou plutot son moins bon) il enchaine dans le déjanté Atomik circus (que j'ai adoré) ou encore l'exellent Narco mais la consecration viendra de Podium qui lui valera un plebiscite du public et une nomination aux Césars. Après se succès et hormis quelques apparitions amicales comme dans Aaltra sa carrière prend maintenant un nouvel envol grace à ce film et en attendant Selon Charlie de Nicole Garcia. Mais on a pas fini de rire avec un role ecrit pour lui dans le prochain Asterix ou son role devrait equivaloir à celui de Jamel dans le precedent. Le nom de Poelvoorde au générique et je cours en salle c'est simple et maintenant en plus ce n'est pas forcément pour rire !

Isabelle Carré
La grace et le talent à l'état pur. Sans piston elle se lance avec un tout petit role dans Romuald et Juliette. Son premier grand role elle l'aura avec Beau fixe de Christain Vincent qui lui vaut une nomination aux Césars espoir. Remarquée au theatre elle enchaine les seconds roles remarqués dans beaucoup de films dont Le hussard sur le toit ou le magnifique Les enfants du marais. Avec Une femme defendue de Phillipe Garel elle reçoit le prix Romy Schneidder (son idole) et est convoité de toute part. Elle a tout de même un peu de mal à trouver des premiers roles mais avec le magnifique Se souvenir des belles choses elle voit sa carrière prendre un nouvel envol. César et succès public la voici inontournable. On n'hésite plus à lui offrir des premiers roles comme dans Les sentiments ou Holy Lola. Malgré l'echec de L'avion elle reste très aimé du public et compte dans le cinéma français.

Anne Fontaine:
Elle débute au cinéma comme actrice dans des films comme Pas de scandale ou le nullissime P.R.O.F.S. Mais la mise en scéna la titille et elle se lance en 1993 avec Les histoires d'amour finissent mal en general prix Jean Vigo. C'est avec un moyen metrage Augustin qu'elle connait la reconaissance de la profession qui lu ipermettra de tourner Nettoyage à sec et Comment j'ai tué mon père deux succès qui font d'Anne Fontaine une auteur reconnue dans le cinéma français. Film de qualité et porté en genral par un exellent casting (Depardieu, Fanny Ardant et Emmanuelle Beart pour Nathalie sorti en 2004 !) et qui connaisse de bons succès public Anne Fontaine mine de rien peut dire qu'elle compte dans le cinéma français !

La réplique du film: En boite ces filles viennent pas pour jouer au domino... Elles ont envie de baiser elles le montrent c'est de bonne guerre

Box-office: Bonne première semaine avec 190 000 entrées.

L'avis des bloggers:

Bande annonce

Posté par cinefan à 12:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 septembre 2005

Les sorties de la semaine du 28 septembre

Comme toutes les semaines le point sur les films à voir selon mon humble opinion et le buzz qui entoure les films. Exeptionellement aucun film me semble immanquable cette semaine

Pourquoi pas

Revolver Film de la semaine Revolver de Guy Ritchie avec Ray Liotta
Le nouveau Guy Ritchie ça fait des mois que je l'attends avec un casting porté entre autre par le retour de Ray Liotta. Mais au vue des critiques unanimes le film ne semble pas être à la hauteur du passif de Mr Madonna. A moins d'avoir l'occas de le voir en VOça sera sans moi...

Il ne faut jurer de rien ! Il ne faut jurer de rien d'Erci Civiacan avec Gérard Jugnot et Jean Dujardin
On peut pas faire casting plus bankable ! Jugnot et ses 8,6M des Choristes, Dujardin et les 4,5M de Brice de Nice et Melanie Doutey et ses 6M de téléspectateurs de Clara Sheller devrait permettre au film de trouver le succès. Le buzz est pas mauvais et faute de mieux cette comédie aux allures sympathiques pourrait être un bon plan...

Les Ames grises Les âmes grises d'Yves Angelo avec Jacques Villeret
Beau casting histoire interressante mais là aussi le classisme que ce film semble porté est critiqué à l'unanimité. Il faudra attendre Les parrais pour voir un dernière fois Jacques Villeret...

Gabrielle Gabrielle de Patrice Chérau avec Isabelle Huppert
Du cinéma d'auteur avec un grand O. Surement très bon et très beau mais surtout très chiant et très académique.

A eviter
Night watch de Timur Benkamotov
Un Matrix à la sauce russe...? Perso à la base c'est pas un genre qui m'attire et vu le buzz seul le coté "exotique" peut valoir le coup d'oeil. Mais pour ceux qui est du cinéma russe je préfére revoir Un nouveau russe.

Belgique

Beaucoup de sorties (bonne ou moins bonne)
Broken flowers L'exellent Jarmush vous est vivement conseillé !
Les âmes grises, Il ne faut jurer de rien et Night Watch voir ci dessus
Une aventure Bon film avec ambiance delectable et casting parfait
Entre ses mains Très prometteur immanquable pour les belges le premier role serieux de Mr Poelvoorde !
Le démon de midi bide en France, à vous de juger !


EDITO

Focus sur les sorties: Cette semaine ce sont les films d'epoque qui ont les lumières des salles. Avec Il ne faut jurer de rien, Les âmes grises ou Gabrielle le cinéma français vous propose dans 3 genres différents de retourner dans le passé ! Bien que les 2 derniers paraissent assez chiant. Sinon le retour de Guy Ritchie est massacré par la presse. Pourtant retrouver Ray Liotta en gangster paraissait être immanquable. IL n'empeche que ça reste la sortie la plus interressante de la semaine. Semaine très mitigé.
50 Ko En costume et prêt à faire passer le box-office aux mains d'une prod française !


Box-office: Si Collision n'est pas n°1 du box-office le succès du coup de coeur des bloggers avec peu de copie la moyenne d'entrées par salle permet à ce film d'être au même titre que Broken flowers un beau succès du cinéma indé US en France. D'ailleur Broken flowers n'est même pas rentré dans le top 10 US alors qu'il connait 2 premières places en 2 semaine chez nous ! Idem dans un registre moins qualitatif pour Ma sorcière bien aimée qui n'est pas rentré dans le top 3. A noter que depuis le 22 juin et la première place des Poupées russes il n y a que des films US en tête du box-office français... Y'à pas de quoi être fier et on peut compter sur Jean Dujardin et Gérard Jugnot pour tenir le défi avec leur nouvelle comédie.


L'actu ciné: Tarantino nous donne (enfin) de ses nouvelles ! Il a dévoilé ses projets et annonce que son prochain film devrait être un film d'horreur "2 en 1" et dont l'autre moitié sera realisé par Robert Rodriguez. J'en connais qui doivent trepigner d'imatience hein Tim ? A noter que ce sera Thomas Haden Church revelation de Sideways et Topher Grace le Eric de l'exellent That 70's show qui seront les mechants de Spider-man 3. Enfin pour les nordistes de manquer pas le premier festival du film grolandais dans la Somme !

Actu blog: Grippe quand tu nous tient... Avec plus de 10 jours sans ciné ça faisait bien longtemps que je n'était pas resté aussi longtemps sans toile... Et ça déprime. J'espère vite me rattraper

Posté par cinefan à 20:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]