73 Ko

Beh t'étais où ?
- Je m'est steack caché !

Caché

Thriller de Michael Hanecke (Fra)

49 Ko

avec Daniel Auteuil, Juliette Binoche, Lester Makedonsky, Maurice Benichou, Walid Afkir, Daniel Duval, Nathalie Richard, Annie Girardot, Denis Polyadès, Aïssa Maïga, Bernard Le Coq...

Animateur d'une emission littéraire, un bourgeois retrouve dans sa boite aux lettres une cassette qui a filmé sa maison des heures durant. Puis il reçoit des lettres avec des dessins qui le rappelle à son passé... Son quotidien s'en verra boulversé !

++ Ce film a reçu le prix de la mise en scéne au dernier festival de Cannes. Il a également reçu le rpix de la critique internationale et le prix oeucémique (qui doit péter mais perso je sais pas ce qu'il represente....)
Parmi les invités de l'emission literraire figure... Mazarine Pingeot la fille de François Mitterand.

50 Ko

**** Hanecke l'a dit il deteste les films qui font l'unanimité. Et celui là ne la fera pas c'est sur. Car c'est un vrai film d'auteur que nous sert le plus célébre des autrichiens. C'est vrai que le point de départ du film avec ces envois de cassette nous promet du suspens des rebondissement et tout ça. Mias dès le début le ton est donné ce film sort du conformisme des thrillers dont Hollywood nous rebache tout le temps. A l'aide de long plans fixes Hanacke impose une touche très presonnel parfois même longuette mais très interressante. Une realisation fixe et pertinente qui n'a pas volé son prix cannois. Coté casting Daniel Auteuil est exellent et signe là une de ses meilleures compositions. Juliette Binoche ne démérite pas mais c'est surtout Maurice Benichou qui tient le haut du pavé. Petit regret quand au fait qu'on ne voit que si peu les nombreux comédiens de secnds roles tel Denis Polyadès ou Aïssa Maïga ou bien encore Bernard Le Coq. Quand au jeune Lester Makedonsky il est parfait et on peut aussi noter la belle composition de Walid Afkir. Car il est vrai que rien que par son casting le film en impose. Scénarisitiquement pas de recette pré fabriqués c'est realiste et cru. Si on connait quelques bons moments d'angoisse le film tient la barraque malgré sa fin. Pour me faire une idée sur la fin j'ai du surfé un peu sur les forums. Soyez attentifs ! Bref un film à mille lieux des thrillers conventionels doté d'une ambiance jouissive et d'un casting parfait.

Le casting: Daniel Auteuil

L'avantage avec les jeunes ou les mauvais acteurs c'est que leur presentation est vite fait. Et quand je présente un grand et talentueux acteur avec une si belle carrière si d'un coté je suis heureux de me pencher sur son cas mon coté paresseux en prend pour son grade. C'est par le theatre que ce fils de chanteurs débute. Au cinéma c'est sous la caméra de Gérard Pirès qu'il débute avec L'agression et Attention les yeux. Il se fait pour la première fois dans L'amour violée de Yannick Bellon. Mais c'est au début des années 80 qu'il connaitra le succès public avec une succession de comédie populaires tel Clara et les chics types ou Les sous douès. Après des années de comédie c'est Claude Berri qui lui donna le statut de grand comédien avec Jean de Florette. Il remporte son premier César et sa carrière prend un nouvel envol. Dès lors les realisateur se l'arrachent de Claude Sautet pour Quelques jours avec moi ou Coline Serrau pour le très bon Romuald et Juliette. Patrice Chérau, Techiné, re Sautet, Balasko (cherchez l'intrus), Agnès Varda ou Régis Warnier les grands cineastes se l'arrachent. 1996 alors qu'il est au top sa carrière prend un nouveau tournant avec un prix d'interpretation et un César pour le sublime Le huitième jour. Avec Lucie Aubrac, Les voleurs ou encore le succès du Bossu de De Broca le succès et les reconnaissances continuent de pleuvoir. Nouveau César pour La fille sur le pont et interpreatation magistrale dans Mauvaise passe de Michel Blanc lui permette de finir le 20ème siècle en beauté. De Sade de Benoit Jacquot à François Pignon de Francis Veber il confirme sa diversité entre film d'auteur pointu à comédie grand public. Ces dernièrs mois on a pu le voir dans le grand polar 36 quai des orfèvres une nouvelle participation chez Claude Berri et dans un autre film remarqué à Cannes Peindre ou faire l'amour. On retrouvera l'Auteuil des comédies dans L'entente cordiale avec Christian Clavier et La doublure de Francis Veber. Toujours au top dans tout les registres Daniel Auteuil est un acteur qui compte notre Robert De Niro à nous ! En tout cas esperons que sa belle acrrière continue comme ça !

Juliette Binoche

Après avoir grandi dans le Loir-et-Cher elle monte sur Paris à 17 ans pour ses passions la peinture et le cinéma. Après avoir joué au theatre elle débute au ciné dans Liberty belle de Pascal Kané. Après des petits roles chez Godard ou Jacques Douillon c'est avec Rendez-vous de Téchiné qu'elle s'impose comme une des actrices les plus talentueuses de sa génération. Si elle tourne beaucoup avec de grands realisateurs elle ne tourne pas dans des films marquants. Notons que c'est en 1987 qu'elle tenta sa première expérience à l'etranger dans L'insoupsonable insouicance de l'être de Phillip Kaufmann. C'est avec Le hussard sur le toit qu'elle connait un grand succès populaire. Puis à Hollywood elle joue dans Le patient anglais et gagne un très meditaique Oscar du meilleure second role. Puis elle retourne avec Patrice Leconte dans La veuve Saint-Pierre decouvre Hanecke avec Code inconnu et tourne avec Johnny Depp dans Le chocolat. Avec Decalage horaire elle tente la comédie populaire mais le film fut très moyen. Si perso sa carrière ne m'emballe pas ses projets sont bien alléchants avec le prochain Ferrara, les prochain Jolivet et Minghella, et le prmeire film du scénariste de Klapish. Si perso je l'aime pas trop elle a moins le mérite de mener avec brio une carrière française et hollywoodienne.

Michael Hanecke


L'autrichien le plus connu du cinéma mondial met en scéne de nombreuses pièces dans les années 70-80. C'est en 1989 et avec un tout petit budget qu'il realise son premier film Le septième continent. Avec des films dérangeants et intransigeant il se fait remarqué. Avec Funny games il crée un tollé sur la Croisette. Une onde de choc pour ce film qui l'impose dans le cinéma mondial. Il tourne pour la première fois en France avec Code inconnu avec Juliette Binoche. Avec La pianiste il signe son film qui a connu le plus grand succès de sa carrière. Le film fut d'ailleurs courroné par les prix d'interpretation de Benoit Magimel et Isabelle Huppert et le prix du Jury. Toujours intransigeant auteur de film fort et derangeant Hanecke est un realisateur qui compte en Europe !

Box-office

L'avis des bloggers

Bande annonce